:

Les sirènes d'Homère

Photobucket

 

La plus fascinante histoire de sirènes est racontée par Homère dans le Livre XII de l'Odyssée. Ulysse raconte à Nausicaa comment Circé l'a prévenu du danger avant son départ de l'île d'Ea : « Il vous faudra d'abord passer près des sirènes. Elles charment tous les mortels qui les approchent. Mais bien fou qui relâche pour entendre leurs chants ! Jamais en son logis sa femme et ses enfants ne fêtent son retour : car, de leurs fraîches voix, les sirènes le charment, et le pré, leur séjour, est bordé d'un rivage tout blanchi d'ossements et de débris humains, dont les chairs se corrompent. Passe sans t'arrêter.»

Circé suggère alors à Ulysse un moyen d'éviter le piège mélodieux : il devra boucher les oreilles de ses compagnons avec de la cire. Quant à lui, il pourra satisfaire sa curiosité s'il demande à son équipage de l'attacher au mât du navire, avec ordre de ne le détacher sous aucun prétexte.

Ulysse observe ces instructions. Près de l'île des sirènes, le vent tombe ; tout est prêt, Ulysse est attaché au mât, ses compagnons, les oreilles bouchées, souquent ferme pour s'éloigner de ces parages.

Les sirènes entendent le clapotement des rames et leur chant retentit aussitôt. Ulysse, fasciné par leurs belles promesses, supplient ses compagnons pour qu'ils le détachent ; mais ses camarades resserrent les liens et continuent de ramer. Le danger passé, Ulysse retrouve sa raison et les marins le détachent.

Quant aux sirènes, furieuses et dépitées de n'avoir pu arrêter Ulysse, elles se précipitent dans les flots et se noient.

Créer son site facilement et gratuitement
Exalead
meilleur site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site