:

Le fil de la vie.

Photobucket

Un jour, une fée rencontra un elfe, il était entouré de fils blancs ; lié, saucissonné et ne pouvait pas bouger.

Elle lui demanda : « mais pourquoi es-tu enroulé là-dedans ?

_ C’est pour mieux aider la petite araignée car si je m’en vais elle mourra de faim

_ Mais si elle te mange tu te sacrifieras ?!!

_ Non, je suis attaché à elle

_ Attaché dans quel sens ? celui de la destruction ? S’il n’y avait pas quelque chose de mort en toi tu ne la laisserais pas te manger…

_ Mais comment peux-tu dire ça ? On ne se connaît que depuis quelques minutes, une fraction de vie…

_ Je sais, mais ça suffit à capter une âme, surtout quand elle vous reflète… Tu es ma plus belle rencontre ô elfe et la plus furtive mais je suis prête à t’aider à t’entendre avec l’araignée pour ton bonheur et le sien… acceptes-tu mon aide ?

_ Non, je ne le mérite pas… »

L’autodestruction avait atteint son cœur...

La fée se volatilisa…

Car il n’est jamais bon de se sacrifier pour un être qui se sacrifie lui-même pour quelqu’un. Il faut briser la chaîne infernale mais le maillon qui stoppe tout risque d’être tordu.

Mais comment regretter ce cadeau de la vie si court soit-il ? Quand l’âme qui est en face de nous se confond et se fond à la nôtre ?

Une fois qu’elles sont mêlées il est impossible de les démêler, l’autre s’inscrit en nous à vie…

L’elfe a dû se faire grignoter par l’araignée en manque d’amour et en le dévorant elle l’a perdu.

Fin de l'histoire.....

Créer son site facilement et gratuitement
Exalead
meilleur site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site