:

Hypothèse Gaïa

Photobucket

La Terre est-elle un organisme à part entière?

Lovelock, un scientifique longtemps considéré comme mystique, a été embauché par la NASA dans le courant des années 70.
On lui a un jour posé une question à propos de la probabilité de trouver une forme de vie sur Mars : sa réponse fut autant négative que catégorique.

Cette réponse est appuyée sur une hypothèse très nouvelle même si elle renoue avec la mythologie grecque bimillénaire... La Terre peut ainsi être considérée d'un certain point de vue comme un organisme à part entière, d'une fabuleuse complexité.
En effet, elle possède son propre métabolisme, à travers les flux de matière atmosphériques, lithosphériques et océaniques.
De même elle possède des systèmes d'autorégulation dont le plus connu est celui du CO2... Un fort taux de CO2 implique une atmosphère chaude et pluvieuse, ce qui tend à augmenter le lessivage du CO2 de l'air et sa fixation réversible sous forme de bicarbonates océaniques.
De même un climat froid diminue les précipitations et de ce fait libère le CO2 etc...

La vie apparaît dans bien des aspects comme élément déterminant de la régulation des paramètres vitaux de Gaïa...
Cette hypothèse, bien que pouvant être considérée comme farfelue, est redevenue de nos jours un puissant outil écologique de compréhension des mécanismes à l'échelle planétaire.

Créer son site facilement et gratuitement
Exalead
meilleur site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site