:

Yggdrasil et les neuf mondes

Photobucket

Je sais que se dresse un frêne,
S'appelle Yggdrasil,
L'arbre élevé, aspergé
De blancs remous;
De la vient la rosée
Qui dans le vallon tombe,
Eternellement vert il se dresse
Au dessus du puits d'Urdr. ( Völuspá, 19)

Yggdrasil est le plus beau et le plus grand de tous les arbres, ses branches s'étendent dans le monde entier, s'élèvent vers le ciel, tandis que ses trois racines s'enfoncent dans le lointain: c'est l'arbre du monde.
La première des ses racines descend en Asgard, le monde des ases; la deuxième chez les géants du givre, ou jadis se dressait le vide béant de Ginnungagap et la troisième couvre le monde de Niflheim, demeure de brume et de froid accueillant les morts.
La racine menant à Jotunheim, le monde des géants du givre abrite le puits de Mimir dont l'eau apporte intelligence et sagesse. Ce puits est gardé par la tête de Mimir, devenu très intelligent car il boit l'eau à l'aide de sa corne Gjallarhorn. Afin d'acquérir le savoir nécessaire à son pouvoir Odin vint à la source et demanda à y boire l'eau: Mimir y consentit en échange de son oeil gauche: depuis ce temps Odin est borgne et son oeil est le reflet de la lune dans l'onde.
La racine menant à Asgard est située dans le ciel et c'est là que se trouve la source d'Urd. Chaque jour les ases y montent en empruntant avec leur chevaux le pont Bifrost , l'arc en ciel qui relie Asgard à Midgard. Ils se réunissent à la plaine centrale Idavoll pour y tenir conseil.


Près de la source d'Urd se trouvent trois vierges d'origine divine: ce sont les nornes, elles tissent les fils du destin, Urd se souvient du passé, Verdandi observe le présent et Skuld distingue l'avenir. Chaque jour elles aspergent le frêne avec de l'eau et de la boue afin qu'il ne dessèche pas, la source d'ou l'eau est puisée est si sacré que chaque chose qui entre en contact avec elle devient aussi blanc que la membrane de l'intérieur d'un oeuf. De l'eau qui tombe du tronc est issue la rosée dont se nourrissent les abeilles et dont le miel permet la confection de l'hydromel. D'autres Nornes s'occupent du destin personnel des individus, qu'ils soient ases, alfes, homme ou nain.
Yggdrasil est habité et subit sans cesse les pires tourment. Un aigle très savant siège au sommet du frêne, entre ses yeux siège un faucon nommé Vedrfölnir. Sous la racine de Jotunheim, à Hvergelmir siège un serpent du nom de Nidhöggr: il la ronge par en bas et avec lui il y a tant de serpent qu'aucune langue ne peut les dénombrer. L'écureuil Ratatoskr court de bas en haut pour transmettre des messages de haine entre l'aigle et le serpent. De plus quatre cerfs grignotent les rameaux du frêne: ils s'appellent Dainn, Dvalinn, Duneyr et Durathror.


Il y a plus de serpents
Gisant sous le frêne Yggdrasil
Que ne le soupçonne un singe malavisé.
Goinn et Moinn,
Ce sont les fils de Grafvitnir,
Grabakr et Gravfölludr,
Ofnir et Svafnir,
Je crois qu'ils rongeront toujours
Les rameaux de l'arbre.

Le frêne Yggdrasil
Endure des tourments
Plus qu'hommes ne savent:
Le cerf broute en haut,
Sur les flancs, il pourrit,
Nidhöggr le ronge en bas. ( Grimnismál, 34 et 35)

Les neuf mondes et remarques sur l'arbre

On peut diviser les neuf mondes d'Yggdrasil en trois niveaux: en haut il y a Vanaheim ou vivent les vanes, dieux de la fertilité fécondité, Alfheim qui est la demeure des alfes de la lumière et Asgard abritant les ases.
Le niveau du milieu comprend le monde des hommes c'est à dire Midgard, Jotunheim le monde des géants et Nidavellir ou vivent les nains.
Enfin le niveau inférieur comprend Muspellheim, Niflheim et Helheim, royaume gardé par la sinistre Hel qui accueille ceux qui sont mort de maladie et de vieillesses.
Le frêne Yggdrasil est un symbole de vie prouvant que les hommes du nord étaient toujours au contact de la nature, des forêts et des arbres à point que ces derniers étaient considérés comme sacré. En plus de l'arbre structurant le monde on remarque la présence de sources, symboles de vie ainsi que de diverses espèces animales, le tout rappelant sans cesse que l'Homme est infime face à la nature. Yggdrasil offre l'image d'un monde non pas terne et uniforme, mais divers et variées ou dieux, alfes, nains, géants, hommes et animaux se rencontrent et ou chaque être à sa place, dans un monde ordonné. Malgré tout l'ordre, une fois de plus est quelque chose de très fragile et le monde est sans cesse menacé.
Les nornes ont une place fondamentale dans la mythologie Nordique car ce sont elles qui tissent le destin, or rien n'échappe au destin, même Odin y est soumis. Toute la mentalité Nordique se fonde en la croyance en ce destin, si bien que celui est considéré comme sacré et on pourrait presque le voir comme étant un dieu suprême.
Quant au puits de Mimir il s'agit de la première acquisition de connaissance de connaissance de Odin en échange d'une souffrance, la deuxième sera la pendaison à l'arbre afin de trouver les runes. Odin accepte de se sacrifier pour acquérir la connaissance nécessaire à son règne, tout comme Tyr le fera lorsqu'il jettera sa main au loup afin de garantir l'équilibre du monde.

Créer son site facilement et gratuitement
Exalead
meilleur site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site